L’oeuvre du Centre Missionnaire  
  La vie communautaire  
     
 

A la base de l’activité du Centre se trouve «l’équipe missionnaire» ou «communauté missionnaire». Elle est constituée de plusieurs dizaines d’hommes et de femmes, venus de plusieurs pays, d’horizons différents, ayant l’ardent désir de suivre le Christ dans une vocation commune.

Depuis les origines du Centre Missionnaire, l’équipe missionnaire, fait partie intégrante de l’église locale, en est la charpente ; le pasteur président du Centre étant aussi pasteur de l’église locale.
C’est un choix déterminant ; ainsi l’église locale et l’équipe missionnaire vivent dans une véritable osmose fraternelle.

La communauté missionnaire, qui s’accroît constamment, compte actuellement près de 80 membres : hommes et femmes engagés au service de Dieu.
Elle est formée de gens mariés, et de célibataires qui ont choisi cette option pour le service de Dieu. Ceux qui ont choisi le mariage étant les plus nombreux. Les célibataires, les diaconesses, vivent en permanence au Centre ; les familles ont leur logement à l’extérieur, dont un certain nombre aux alentours immédiats du Centre, les autres en ville ou à quelque distance.
Par souci de sauvegarder la vie familiale, les couples prennent quotidiennement un repas chez eux, l’autre repas étant partagé en commun au Centre.

Partage avec nos contemporains

L’aspect communautaire est total dans l’entraide et le partage, chacun cependant gardant la totale gestion de ses gains et de ses biens ; la ligne que saint Paul a tracée est celle choisie: «le superflu des uns pourvoit au nécessaire des autres.»

La charte, très simple, a été établie à partir de l’Evangile et des expériences faites dans la vie pratique.
L’entrée dans l’équipe missionnaire ne peut s’envisager qu’après un temps probatoire d’au moins un an où les vocations sont éprouvées, année précédée d’un pré-temps probatoire.

Depuis son origine, les membres de la communauté vivent de leur travail, entendant être présents au sein des activités professionnelles de la société environnante. Ils travaillent donc à l’extérieur du Centre Missionnaire, ayant des professions très diverses : employés, artisans, enseignants, médecins, infirmières, magistrat..., et partagent directement de cette manière les activités et les soucis de nos contemporains.

La riche diversité d’une communauté

Le travail quotidien au Centre Missionnaire est effectué bénévolement, en fonction des besoins, des disponibilités et des capacités. Si bien des travaux ponctuels ou réguliers mobilisent une partie plus ou moins importante de la communauté, chacun se spécialise aussi au fil des années dans des tâches spécifiques, selon ses capacités, sa formation initiale, et surtout, en fonction des besoins de l’oeuvre, mettant ainsi ses capacités au service de tous.

La riche diversité d’une communauté permet d’ailleurs à tous d’acquérir auprès des autres de nouvelles compétences.
Il faut aussi prendre soin des enfants pendant les activités communautaires. Les espaces verts, les nombreux jeux mis à leur disposition facilitent la tâche : poneys, terrains de sport, de football, de tennis, de tir à l’arc, cabane de trappeurs, etc. Une certitude : ils aiment vraiment venir au Centre !

De nombreuses activités sont proposées aux jeunes de l’équipe missionnaire et de l’église tout au long de l’année.

Un ermitage, lieu de calme et de recueillement, a été aménagé dans un ancien corps de ferme typiquement breton, qui a été entièrement rénové et transformé. Suffisamment proche du Centre Missionnaire, tout en étant situé dans un lieu retiré en bordure de forêts, il permet notamment aux membres de l’équipe missionnaire de se retirer quelques temps à l’écart pour méditer la Parole de Dieu et prier.