L'Institut de formation  
  L'Institut de formation pastorale, missionnaire et diaconale  
     
 

Depuis plusieurs dizaines d’années le Centre Missionnaire forme pour le service de Dieu des jeunes se destinant au pastorat, à l’œuvre missionnaire ou à la diaconie.
Ainsi sont venus au cours des ans des jeunes gens et jeunes filles de quelque 20 pays différents d’Europe, d’Afrique…
Cependant, l’évolution de la société occidentale, mais aussi et surtout des pays en voie de développement, a récemment amené les responsables du Centre Missionnaire et le corps professoral à matérialiser davantage la visibilité de la formation et des diplômes accordés, ceux-ci étant de plus en plus exigés en divers pays, en poursuivant cette mission dans le cadre de L’Institut de Formation Pastorale, Missionnaire et Diaconale (IFPMD) du Centre Missionnaire.
C’est le pasteur Samuel Charles qui assure la coordination de la formation au sein de l’IFPMD du Centre Missionnaire.

Notre perspective de formation en quelques mots…

La formation telle qu’elle est envisagée et dispensée à l’Institut de Formation Pastorale, Missionnaire et Diaconale du Centre Missionnaire se fonde sur la conviction que le service de Dieu n’est pas seulement la mise en œuvre d’un certain nombre de connaissances théologiques et techniques qui rendraient une personne apte à une fonction dans l’église, comme des études profanes mènent à un métier...

Le serviteur de Dieu est avant tout un homme qui a reçu du Seigneur un appel particulier à le servir, qui lui a consacré sa vie, s’étant mis à part pour ce service.

C’est un homme qui vit dans la présence de Dieu, marche dans sa communion, comme il l’est dit d’Enoch (Genèse : ch. 5, v. 21), comme le firent Abraham, Paul et tous les hommes de Dieu fidèles. Il connaît Dieu et sa Parole de façon expérimentale et non seulement livresque, la nature humaine, l’adversaire et son action, l’époque dans laquelle il vit, etc. Loin d’être coupé des réalités concrètes qui l’entourent, il sait «se faire tout à tous» parce qu’il connaît et partage la vie et les problèmes de ses contemporains, comme l’apôtre Paul l’a dit et montré par ses actions.

Il en est de même pour les femmes en ce qui concerne les responsabilités et services qui leur sont bibliquement destinés.

Se former, se préparer à un tel service ne peut donc se réduire à l’assistance à un ensemble de cours théoriques et à la lecture d’ouvrages, aussi bons soient-ils. La formation est, avant tout, une marche, une progression qui s’inscrit dans la vie quotidienne, la vie d’église, le travail pratique, etc. et se fait premièrement au contact d’hommes de Dieu reconnus comme tels et qui œuvrent dans le ministère...

Nous voulons en cela nous inspirer modestement de ce que vécurent les «fils des prophètes» auprès des grands prophètes de l’Ancien Testament, du type de formation que reçut Elisée avec Elie, Timothée avec Paul, et bien sûr les disciples auprès du Seigneur Jésus : un enseignement direct, vécu, expérimental et non abstrait et théorique, une formation qui touchait tous les domaines de la vie, personnelle, intérieure aussi bien que pratique.

Cette tradition a subsisté chez les rabbins juifs qui forment ainsi leurs disciples «en marchant» selon l’expression hébraïque, et c’est ce modèle que nous avons cherché à adapter à notre temps, avec ses bases immuables.

Comment donc la formation est-elle dispensée au Centre Missionnaire ?

Nous la voulons à la fois spirituelle, humaine, théorique et pratique. Elle a lieu dans le cadre de la vie quotidienne du Centre Missionnaire, de ses multiples activités, dont bon nombre sont ouvertes aux stagiaires. Ceux-ci vivent au contact de l’église et de la communauté missionnaire, bénéficiant de la richesse d’une telle structure fraternelle, bien que n’en faisant pas partie.

Pour préserver et favoriser une formation directe, qui s’établit par la vie auprès de serviteurs de Dieu exerçant un ministère, le nombre des stagiaires admis chaque année est volontairement réduit : un trop grand nombre rendrait, en effet, les contacts personnels plus difficiles...

Certes, des cours «théoriques» sont dispensés, afin que le stagiaire acquière les connaissances indispensables aujourd’hui à un ministère : connaissances doctrinales et théologiques, bien sûr, mais aussi sur l’histoire d’Israël, de l’Eglise, des courants théologiques, des sectes et grandes religions, connaissances sur la Bible, son inspiration, la transmission des textes, les livres qui la composent, etc., initiation au grec et à l’hébreu, connaissances de base en psychologie, économie, etc.
Cependant une large part est laissée à l’étude personnelle de la Bible, et divers ouvrages que nous considérons comme importants ou utiles sont à étudier ou à lire.

Les stagiaires bénéficient également de nombreuses études bibliques, qui leur sont spécialement réservées, ou auxquelles ils assistent dans le cadre des réunions d’église du Centre Missionnaire, des grandes retraites spirituelles, des séminaires pastoraux éventuellement, pour ceux qui sont concernés.
Cette immersion de la formation dans la réalité de la vie de l’église est un trait essentiel des stages qu’assure l’Institut de Formation Pastorale, Missionnaire et Diaconale du Centre Missionnaire.

Pour tout renseignement écrire à :
Centre Missionnaire Koatilouarn, Plounévézel,
29270 CARHAIX Tél. 02 98 93 08 64
e-mail : centremissionnaire@wanadoo.fr

Unités d’Enseignement :

Une part de la formation dispensée à l’Institut de Formation Pastorale, Missionnaire et Diaconale du Centre Missionnaire est composée de cours ainsi que d’enseignements et d’études bibliques.
Cet ensemble, établi pour fournir des bases diversifiées et complémentaires, qui sont indispensables pour le service de Dieu, peut se répartir en cinq grandes unités d’enseignement :

UE 1 : Etudes bibliques, doctrinales et pastorales :

- Doctrine chrétienne - Théologie systématique.
- Théologie pratique - Exégèse - Herméneutique.
- Connaissance du monde contemporain.
- Ethique - Vie de l’homme de Dieu.
- Etudes bibliques.

UE 2 : Connaissance de la Bible :

- Introduction contextuelle aux livres de la Bible.
- Histoire de la transmission des textes bibliques.
- Archéologie biblique - La Bible et la science - La Bible dans l’Histoire.
- Grec biblique - Hébreu biblique.

UE 3 : Histoire de la foi chrétienne et des religions :

- Histoire de l’Eglise.
- Histoire d’Israël.
- Connaissance des grandes religions et des sectes.
- Histoire des courants théologiques anciens et modernes.

UE 4 : Connaissances pratiques et techniques :

- Introduction à la santé physique et psychologique.
- Informatique.
- Initiation au solfège et à la musique instrumentale.
- Introduction à l’économie.
- Eléments de méthode et de didactique.

UE 5 : Etudes complémentaires de 3ème année (pastorales) :

- Homilétique.
- Apologétique.
- Théologie pastorale.
- Ecclésiologie.
- Rédaction d’une thèse de fin de formation pastorale.